Mabon 2019 - L'équinoxe d'automne

Dans la Roue de l’année, ce 21 septembre correspond au festival de Mabon, qui célèbre l’équinoxe d’automne, un temps d’équilibre entre le jour et la nuit qui sont de même longueur. Mabon marque un changement de saison, la seconde récolte de l’année et un temps de retour à l’équilibre après la période expansive de l’été et avant l’entrée dans la saison froide. Après avoir travaillé et créé, Mabon nous fait progressivement revenir à une période plus introspective et un retour à plus de simplicité et de stabilité, surtout intérieures.

Ainsi, cette première journée automnale peut être un moment pour méditer simplement sur la notion d’équilibre.

  • Votre vie est-elle en équilibre?

  • Vous sentez-vous en équilibre?

L’année a été rude et éprouvante pour beaucoup, et un travail intérieur peut être nécessaire pour pouvoir restaurer notre équilibre en nous, et autour de nous, et cette saison y est tout particulièrement propice. J’ai personnellement été confrontée à beaucoup de changements, en grande partie inattendus, et parfois très déstabilisants, et j’accueille avec beaucoup de soulagement ce nouveau rythme plus lent et plus introspectif de l’année pour pouvoir me poser et retrouver mon équilibre…

Cela me semble aussi important de préciser que l’équilibre n’est pas un absolu ou un état de perfection à atteindre. Dans un équilibre total, il n’y a pas de mouvement possible, pas de vie possible ; l’équilibre parfait correspond à la mort. L’équilibre ne peut être que relatif, et il est toujours possible de trouver un certain équilibre, là, maintenant. Et la nature nous montre que tout revient toujours à son équilibre si on lui en laisse la possibilité…

La nature, la Terre Mère, est en effet devenue mon plus grand enseignant ces derniers temps. J’y passe beaucoup de temps, à observer, à sentir les mouvements subtils et le calme naturel qui en émane de par sa capacité naturelle à toujours être en équilibre malgré les changements de son environnement extérieur. Et j’ai pris conscience de mon besoin essentiel de trouver plus d’équilibre. Mais ce n’est pas une chose facile, n’est-ce pas?

Et donc, Mabon, qui tombe particulièrement bien pendant un week end, est pour moi le moment idéal pour mettre en place quelques rituels et pratiques qui m’aideront à pouvoir retrouver mon équilibre.

La Gratitude

La première technique, si simple et pourtant si difficile, est la pratique de la gratitude.

C’est tellement facile, dans notre monde exubérant et insatiable, de toujours vouloir plus, de vouloir autre chose, de se dire que nous manquons de ceci, ou de cela pour qu’enfin nous nous sentions bien. Plus que n’importe quand auparavant, j’ai pris conscience de cette illusion cette année. Notre monde est sur-abondant, et il y a toujours plus à faire, plus de formations, plus d’activités, plus de services à offrir, et plus à avoir, plus de livres, plus de tarots, plus de cristaux… Et notre mental est un maitre de l’illusion, qui parvient à nous faire croire que nous n’avons ‘rien’!

Donc, pour moi, Mabon est un moment pour faire l’inventaire de tout ce que j’ai, ce que j’ai acheté, ce que j’ai reçu, ce que j’ai créé, et pour simplement le savourer. Le week end dernier, une amie est venue chez moi, et nous avons complètement transformé ma maison. Pourtant, tout ce que nous avons fait, c’est de réarranger les espaces, changer quelques meubles de place ou de pièce, enlever quelques choses par-ci et en ajouter d’autres par-là. J’ai été stupéfaite de la transformation totale de l’énergie dans ma maison. Ca a été pour moi une grande leçon. Mon mot d’ordre pour Mabon est donc: merci, tout est là!

La Respiration

La seconde pratique sera tout aussi simple: respirer. J’ai aussi pris conscience de mon besoin, vital, de respirer davantage. Tout d’abord, respirer plus profondément et plus lentement; prendre régulièrement quelques respirations profondes. Le soir lorsque j’ai du mal à m’endormir parce que mon mental tourne en boucle, juste quelques respirations profondes me permettent de m’endormir; et en journée, ces petites pauses de respiration me font aussi revenir ‘ici’ et ralentir…

Ensuite, j’ai aussi besoin de respirer, c’est à dire de prendre du temps pour faire des pauses, pour faire autre chose, boire un thé dans le silence en ne faisant rien, lire un livre (autre qu’un livre sur le tarot ou des thèmes en lien avec mon activité); j’ai aussi depuis quelques temps commencé à colorier. Pratique pour Mabon, la respiration.

Promenade dans la nature

Les balades en nature sont une habitude que j’ai prise depuis plusieurs années maintenant; mais cet été j’ai beaucoup moins pris le temps, je me suis juste octroyée de courtes pauses vite fait entre deux choses. J’ai donc l’intention d’aller dans la nature en prenant mon temps. Aller dans la nature me permet de ralentir, de relativiser et surtout d’y recevoir des messages et de pouvoir y rencontrer les Fae (le terme Fae englobent pour moi les fées, les êtres mythiques et les dragons, auxquels je suis connectée depuis plusieurs années maintenant). C’est généralement lors de mes promenades que je canalise des messages qui m’aident à comprendre ce que je vis, ou des idées pour des articles, vidéos ou autres.

Rituel de Mabon, pause nature…

Je vous souhaite une belle journée d’automne!

Vanessa )O(

Extrait de Mystic Magazine N°3, septembre 2019

Extrait de Mystic Magazine N°3, septembre 2019