Guidance pour la semaine du 8 juillet 2019

Bonjour les amis,

Voici la guidance de cette semaine.

Il me semblait bien que depuis quelques jours, je recevais des messages soit particulièrement agressifs, soit plutôt indélicats… Effectivement, Mercure est rétrograde depuis le 7, en lion, un signe qui est parfois associé à l’égo (surtout en ombre). Le lion est le roi de la jungle; ainsi la communication pourrait être particulièrement délicate au cours des prochaines semaines, jusqu’en août où Mercure reviendra en direct. Mercure passera aussi dans le signe du cancer, ce qui pourra apporter une note particulièrement émotive à la communication.

Au cours de cette semaine, Mercure rétrograde en lion pourrait amener certaines personnes à réclamer certaines choses qu’elles estiment tout à fait naturelles (et qui ne le sont pas nécessairement), à avoir certaines attentes qu’elles jugent tout à fait en droit d’avoir, voire décider de ce qu’elles souhaitent, comment elles le souhaitent sans beaucoup d’égard quant à la personne en face d’elles -peut-être vous. Si vous vous retrouvez dans ce type de situation, pour éviter les conflits et luttes de pouvoir, ce sera important de prendre du recul. Respirer, surtout respirer…

Plutôt que de tomber dans la réactivité et ainsi attiser les conflits, Mercure rétrograde en lion offre une opportunité de prendre conscience de certaines réactions conditionnées, comme la tendance à s’emporter, à se mettre en colère, à se sentir directement agressé, pour s’assurer de rester authentique avec nous-mêmes. Ces personnes qui pourraient un peu trop s’imposer ou imposer leurs volontés viennent simplement nous apprendre à mieux définir et placer nos limites.

DSC03091.JPG

Ave la page de coupe et l’empereur, gare aux schémas de dominant et de dominé, de bourreau et de victime!

Le page de coupes vient parler de nos fragilités… Au cours de cette semaine, certaines personnes pourraient avoir des propos, faire des commentaires ou simplement s’exprimer, d’une manière qui vient raviver d’anciennes blessures ou fragilités, notamment des situations du passé où on a pu abuser de nous, abuser de notre gentillesse. Les situations viendront aussi mettre en avant une tendance à être très sensible aux besoins des autres, à vouloir aider les autres ainsi que votre nature généreuse... parfois un peu trop.

Ainsi, si ces prochaines semaines une personne (ou plusieurs) montrent une certaine tendance à vouloir abuser de votre gentillesse, et viennent ainsi réveiller d’anciennes blessures, suivez le conseil de l’ours et retirez-vous, même quelques instants, au calme pour faire le point et vous demander comment vous pourriez réagir en vous mettant à l’écoute de la partie la plus noble de vous-même… Prendre ce temps de recul aidera à ne pas laisser les comportements de personnes extérieures vous pousser à vous refermer sur vous-même, ou à vous sentir impuissant et vous lamenter sur votre triste sort. L’empereur nous encourage à poser nos limites, à prendre les choses en mains d’une manière noble, à placer les limites nécessaires, à nous organiser et d’adopter une attitude responsable pour suivre notre chemin et réaliser nos objectifs.

Avec l’ours et l’empereur, il est question d’assurer notre sécurité, non pas en montrant des crocs mais en prenant soin de nous-même et de nos émotions. Cette meilleure gestion de nos émotions et la mise en place d’habitudes et d’une manière d’être plus posée permettra d’installer des bases plus solides pour ensuite construire (une relation, un travail, une vie) de manière plus stable et plus durable. Il peut y avoir un schéma d’abus du passé, ou une blessure en lien avec le père, à guérir…


Ensuite, la dernière carte résume très bien les choses: tout est une question de perspective… Il n’y a jamais une seule manière de voir les choses. Notre perception des situations que nous vivons dépend de nos croyances, de nos attentes, et de notre vision de nous-mêmes. Si nous nous posons comme faible, si nous manquons d’assurance en nous, si avons pris l’habitude de prendre les choses personnellement, nous risquons beaucoup plus de générer des conflits que si nous prenons le temps de comprendre ce que la situation que nous vivons vient nous enseigner, que nous avons confiance en nous et en notre chemin. Cette semaine, nous sommes encouragés à comprendre que les situations qui pourraient faire émerger des rapport de force ne sont que le reflet de comportements, de croyances et de blessures intérieures que nous ne voyons pas et que nous avons ainsi la possibilité de travailler, de guérir et de libérer.

L’ours nous invite à observer nos réactions instinctives, surtout dans nos comportements relationnels, et peut-être nos difficultés à nous socialiser. Il nous invite aussi à prendre conscience d’un état de nervosité qui nous pousse à réagir de manière trop agressive. Et avant tout, l’ours nous encourage à méditer sur notre relation à la colère, notamment à des colères réprimées depuis longtemps, qui génèrent ainsi des schémas de violence dans notre manière de nous positionner face aux autres. . Dans les traditions celtiques, l’ours est féminin; elle symbolise la puissance et l’authenticité que nous pouvons démontrer lorsque nous avons dépassé nos peurs, nos craintes de devoir nous prouver ou notre tendance toxique à trop souvent faire des compromis.

Je vous souhaite une très belle semaine, riche en enseignements de sagesse,

Vanessa

Vanessa VaiaCommentaire